Yabouza, Adrienne

Adrienne est née en 1965. Elle est de nationalité centrafricaine. Veuve, longtemps elle a seulement conté pour les siens la tradition Yakoma héritée de ses parents.
Adrienne à la veille de ses cinquante ans est mère de cinq filles et grand-mère de quatre petits enfants !
Aujourd’hui et depuis dix ans, elle qui est de langue maternelle yakoma écrit en langue française. Elle parle aussi le sango et le lingala. Après avoir subit la guerre chez elle en République Centrafricaine, elle a fui en République du Congo avant de demander l’asile politique en France.
Son premier roman qui allait être le premier titre d’une trilogie a pour point de départ quelques tourments de sa propre vie. Il a tout de suite été salué par la critique.
Sa bibliographie compte quatre romans publiés, une nouvelle publiée Coup d’état qui sous pseudonyme a obtenu le premier prix d’un concours organisé par le ministère des affaires étrangères français.
Son premier album pour enfants Méchante nuit paraît en février 2015 aux éditions Planète Rêvée.
Adrienne quand elle parle de son écriture se souvient qu’elle a été coiffeuse dans sa jeunesse, puisqu’elle affirme en souriant : l’écriture et la coiffure ont en commun le style… les mots d’un roman ou d’un album doivent  être bien tressés ici, bien défrisés là !
 

Bibliographie :
. La défaite des mères, roman 2008 (éditions Oslo – diffusion Pollen)
. Bangui… allowi, roman 2009 (éditions Oslo – diffusion Pollen)
. Le bleu du ciel biani biani, roman 2010 (éditions Oslo – diffusion Pollen)
. La maltraite des veuves, roman édit Big Bêafrîka 2013
. Coup d’état, nouvelle parue sous le pseudonyme de Auguste Komelo Nikodro, dans le recueil collectif Coeur de foot (couverture de Didier Kassaï) éditions Volpillière 2010

Livres de l'auteur :